Marseille
Cyanotype sur 9 objets moulés en plâtre 10cmx10cm
2018


A Rotterdam des baraquements ont été mis en place, éloignés de tout afin d’y regrouper les marginaux. Les visites sont limitées, un couvre feu est mis en place et les résidents sont en constantes surveillances de travailleurs sociaux. L’un des résidents les associe aux camps de concentration car il est là contre son grès. Ce qui m’a ensuite fait penser aux camps de réfugiés et les conditions dans lesquelles ils vivent et ils sont parqués. J’ai récupéré ces maisons moulées en plâtre que j’ai ensuite peintes en cyanotype, la matière poreuse du plâtre fait que même après le rinçage du produit la révélation continue d’opérer. Les maisons deviennent de plus en plus sombres jusqu’à devenir difficilement visibles, elles sont en constantes mutations.

"Depuis que l'histoire de Soutbek s'était transformée en mensonge, il était impossible pour le monde extérieur de distinguer la réalité de la fiction. Le passé était une fable, l'identité de ses habitants un simple mythe. Dépouillés de leur individualité, de leurs ancêtres, ils n'étaient plus rien pour personne. Les mois passant, alors que la faim et le découragement se faisaient sentir un peu plus chaque jour, ils devenaient totalement invisibles pour les autres. En dehors de Soutbek, ils n'existaient plus."
Les Oubliés du Cap de Karen Jennings